Bourita: La réunion de la Chambre des représentants libyenne à Tanger constitue une « avancée »

La réunion consultative de la Chambre des représentants libyenne, qui se tient à Tanger, traduit la ferme volonté du Royaume du Maroc de résoudre la crise libyenne, a affirmé mardi le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Cette importante réunion et la forte présence à la rencontre qui s’ajoutent aux autres rencontres inter-libyennes organisées à Skhirat et Bouznika, traduisent l’engagement ferme du Royaume du Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à faire tout son possible pour soutenir les efforts visant à résoudre la crise libyenne, a souligné le ministre dans une allocution prononcée à l’occasion de l’ouverture officielle de la réunion consultative.

La présence à Tanger de plus de 110 membres de la Chambre des représentants libyenne, traduit également le niveau de confiance et la reconnaissance dont jouit le Maroc auprès des frères libyens, toutes orientations et appartenances géographiques et politiques confondues, a ajouté M. Bourita, réaffirmant l’attachement du Souverain à tout ce qui renforce l’unité de la Libye sœur et la cohésion de ses institutions légitimes.

Cette réunion « est la première du genre et constitue une avancée positive dans le processus des efforts consentis pour unifier la Chambre des représentants et restaurer l’esprit de solidarité, de cohésion et d’union dans une institution légalement élue en Libye depuis 2014 ».

Nasser Bourita s’est aussi arrêté sur le rôle central de la Chambre des représentants dans la structure institutionnelle de l’État libyen conformément à l’Accord de Skhirat.

Il a également évoqué les attentes de cette réunion consultative, en particulier le rapprochement entre les différentes composantes de la Chambre des représentants, la détermination de la date et du lieu de la tenue d’une réunion sur le territoire libyen.

Il s’agit aussi de l’unification des positions et des visions concernant les résultats du dialogue politique libyen, l’appui des accords conclus à Bouznika concernant les postes de souveraineté, et la réhabilitation de la Chambre pour qu’elle joue pleinement son rôle au cours de la période à venir. Au terme de la séance d’ouverture de la réunion, le ministre a reçu une distinction au nom des membres de la Chambre des représentants libyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.