Fonds Mohammed VI pour l’investissement: Approbation du décret de mise en œuvre

Le Conseil de gouvernement a approuvé jeudi le projet de décret relatif à la mise en œuvre des dispositions de la loi portant création du “Fonds Mohammed VI pour l’investissement”.

Ce texte comprend des exigences organisationnelles pour l’application de ladite loi, a indiqué Saaid Amzazi, porte-parole du gouvernement, à l’issue du Conseil de gouvernement, tenu par visioconférence sous la présidence de Saad Dine El Otmani.

Il s’agit de fixer à 15 milliards de DH le capital initial du Fonds et de définir ses statuts, qui comprennent la liste des premiers administrateurs du Conseil d’administration.

Ce Fonds s’assigne pour objectif de contribuer au financement des grands projets d’investissement et les accompagner, aux niveaux national et territorial, dans le cadre de partenariats avec le secteur privé, et de contribuer par le biais de fonds sectoriels ou thématiques, au capital de petites ou moyennes entreprises.

Il contribuera directement au capital des grandes entreprises, publiques et privées, actives dans les domaines que le Fonds considère comme prioritaires, en mettant en place des instruments financiers appropriés tels les avances, les prêts remboursables ainsi que des fonds semi-autonomes.

Le fonds aura aussi pour mission de préparer et mettre en place des mécanismes de financement structurés pour trouver des solutions de financement pour les entreprises opérant dans des domaines que le Fonds juge prioritaires.

De même, il contribuera aussi à la préparation des projets d’investissement et à la réalisation de leur restructuration financière, aux niveaux national et territorial, afin de faciliter et d’améliorer les conditions de leur financement et de leur mise en œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.