Interpellation d’une femme soupçonnée d’être l’intermédiaire dans la falsification de tests Covid-19 à Nador

Les éléments de la police judiciaire de Nador ont interpellé, dimanche soir, une femme qui gère une agence de transfert d’argent à Taourirt, soupçonnée d’être l’intermédiaire dans la falsification de tests Covid-19.

La mise en cause a été interpellée dans le cadre de l’enquête menée avec 8 voyageurs appréhendés, samedi à l’aéroport Nador Al Aroui, en flagrant délit de présentation de faux tests Covid-19, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que les investigations ont révélé que l’une des personnes arrêtées a obtenu un test falsifié en contrepartie d’une somme de 750 DH.

Les suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par la police judiciaire de Nador sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les ramifications de ces actes criminels menaçant la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.