Nador: Démantèlement d’un réseau de trafic international de cocaïne et d’héroïne

La police de Nador a démantelé, mardi, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), un réseau de trafic international de cocaïne et d’héroïne par voies maritimes.

Les opérations d’intervention, auxquelles ont participé les officiers de la police judiciaire et des éléments des forces de maintien de l’ordre, ont permis d’interpeller deux individus soupçonnés de liens avec ce réseau criminel, indique un communiqué de la Direction Générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que le premier a été appréhendé aux environs de la région “Beni Chiker” en flagrant délit de transfert de près de 6 kg de cocaïne et 5 kg d’héroïne à bord d’une voiture légère.

Le deuxième suspect, soupçonné d’être le transporteur qui a assuré le trafic de la drogue saisie à bord d’un barque artisanale au large de la ville de Mellilia, a été interpellé dans la région de “Rass Wark” aux alentours de “Beni Chiker”.

Les perquisitions effectuées dans deux maisons situées dans la région de Farkhana et appartenant au principal suspect en fuite à l’étranger, ont permis de saisir deux voitures et une importante somme d’argent en monnaie nationale et européenne soupçonnée provenir du trafic de drogue, souligne le communiqué.

L’enquête révèle que l’activité de ce réseau criminel s’étend à plusieurs pays européens, à partir des Pays-Bas en passant par Barcelone et Mellilia, précise la DGSN, notant que les drogues dures sont transportées à bord de bateaux de plaisance vers la côte avant d’être remises à des transporteurs travaillant à bord d’une barque de pêche artisanale afin de les introduire sur le territoire national.

Les deux prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’identifier toutes les personnes impliquées dans les activités de ce réseau criminel, d’élucider les voies de trafic adoptées et de déterminer les éventuels liens aux niveaux national et international, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.