72e Session du HCR: la délégation marocaine met à nu les allégations algériennes mensongères

La délégation marocaine prenant part à Genève à la 72ème session du Comité Exécutif du Programme du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) a mis à nu jeudi les allégations mensongères et fallacieuses du représentant de l’Algérie au sujet de la question du Sahara marocain.

Dans un droit de réponse « aux allégations fausses et malintentionnées du représentant algérien, ainsi que ceux qui continuent la politique systématique de politisation des forums internationaux, en contradiction à la morale et la philosophie du HCR », la délégation marocaine a dénoncé la responsabilité de l’Algérie dans la perpétuation du calvaire des populations dans les camps de Tindouf.

« Le régime algérien continue de financer les mouvements séparatistes sur son territoire et leur dévolue les pouvoirs, alors que les camps de Tindouf sont sous le contrôle strict des milices armées ».

Les populations des camps demeurent « abandonnées dans des conditions précaires, en manque de ressources élémentaires, de logements adéquats et de soins médicaux, dans un pays qui revendique la multiplicité des logements sociaux », a-t-elle fait observer, notant que « la population des camps dans son ensemble n’égale pas un bloc dans un quartier de la capitale Alger, illustrant ainsi la contradiction du régime algérien lançant un appel mondial à l’aide, et en même temps, gaspillant des milliards de dollars – depuis 45 ans – au profit des milices ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.