Espagne: La vague d’immigrés Algériens devient préoccupante, 103 clandestins interceptés en 24H

La vague d’immigration clandestine des jeunes algériens vers l’Espagne prend une ampleur préoccupante depuis plusieurs semaines, une tendance confirmée par l’interception de 103 clandestins en provenance d’Algérie ces dernières 24 heures sur les côtes de Murcie, a annoncé lundi, la Délégation du gouvernement de cette communauté autonome, située dans le sud-est de l’Espagne.

Il s’agit de 87 hommes, cinq femmes et 11 mineurs. Les 10 embarcations pneumatiques qui transportaient les migrants clandestins ont été interceptées au large de Monte de las Cenizas à Carthagène, a précisé la même source.

« Tous les migrants clandestins interceptés par les services de secours et la Garde civile sont de nationalité algérienne », a précisé la Délégation du gouvernement espagnol à Murcie, notant que les clandestins sont en bon état et ont été pris en charge conformément au protocole Covid-19.

Selon des chiffres des autorités locales espagnoles, ils seraient plus de 15.000 Algériens à avoir pris la mer pour rejoindre les côtes espagnoles depuis janvier dernier. Les mêmes sources font état d’au moins 500 morts, un chiffre qui pourrait s’alourdir dans les prochains mois.

La déferlante de l’immigration clandestine algérienne sur les côtes espagnoles constitue une menace sécuritaire pour l’Europe, selon le Parti populaire (PP).

L’eurodéputée du PP, Rosa Estaras, a adressé récemment une lettre à la Commission européenne (CE) l’appelant à prendre en considération les «risques posés à notre sécurité » par cette augmentation du nombre de migrants clandestins algériens qui affluent vers l’Espagne.

La députée européenne a également exhorté Bruxelles à faire un suivi de l’augmentation de l’immigration irrégulière algérienne vers l’Espagne et analyser les causes de ce phénomène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.