Rencontre Mondiale du soufisme à Madagh du 18 au 22 octobre

La Tariqa Qadiriyya Boudchichiyya et sa machyakha et la fondation Al Moultaqa organisent, du 18 au 22 octobre courant à Madagh (province de Berkane), la 16ème édition de la Rencontre Mondiale du soufisme sous le thème : « Le soufisme et les valeurs humaines : du local à l’universel ».

Cet évènement, tenu sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et organisé à l’occasion de l’Aid Al Mawlid Annabawi Charif en partenariat avec le Centre Euro-Méditerranéen pour l’Étude de l’Islam Actuel (CEMEIA), se tient cette année en mode hybride, avec certaines activités qui seront tenues en présentiel, alors que le reste sera organisé à distance, à travers les réseaux sociaux, compte tenu du contexte exceptionnel mondial lié à la pandémie de la Covid-19.

Selon un communiqué des organisateurs, la thématique abordée par cette édition est dictée par le contexte actuel où le monde connaît des transformations accélérées qui ont créé plusieurs conflits, craintes et risques, ce qui s’est traduit par diverses crises éthiques, écologiques et sanitaires, menaçant directement la sécurité humaine et créant une angoisse existentielle continue, un déséquilibre psychique et un grand épuisement.

«Il semble que le plus grand fléau auquel fait face l’homme contemporain est la négligence de la purification des âmes, l’incapacité à transformer les comportements et à développer les compétences», estime le communiqué, ajoutant que cette édition vise à répondre à la question centrale : face à ces grands défis, où peut-on trouver le refuge sûr menant au salut et à la protection contre ces multiples crises ?

Cette édition s’attachera également à mettre en évidence l’universalité de l’islam qui s’adresse, par son message et ses principes, à l’humanité dans sa globalité. Ses principes élevés et ses recommandations appellent à la justice et à la tolérance, rejettent catégoriquement toute forme d’injustice et de violence et prônent la coexistence pacifique entre tous les humains, dans un climat de fraternité et de tolérance, sans distinction de races, de couleurs, de croyances ou de pays, relève-t-on.

Ce forum a aussi pour objectif de mettre en valeur le rôle du soufisme en tant que recherche de l’excellence (ihssan) en islam et qui se distingue par une tendance humaine et universelle ouverte sur toutes les religions et les races.

Il vise également à mettre en lumière le modèle marocain, notamment la composante spirituelle qui a marqué sa personnalité religieuse et qui demeure, de nos jours, un exemple à suivre dans la diffusion des valeurs de paix, de coexistence et d’engagement efficace dans la résolution des crises politiques et internationales, tout en s’attachant à la sagesse, la fraternité, la coopération et la réconciliation, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants, souligne le communiqué.

Le sujet de cette édition sera soumis à la réflexion et l’analyse d’un groupe de spécialistes, chercheurs et scientifiques de diverses spécialités littéraire, scientifique, religieuse, philosophique, sociologique ou économique venant du Maroc, d’Europe, d’Asie, d’Australie, d’Afrique et d’Amérique.

D’autres activités seront également organisées durant ce forum, dont les conférences qui seront animées par un groupe de spécialistes dans plusieurs domaines liés aux thèmes du forum.

En outre, le programme de cette année sera marqué par l’organisation de concours de récitation et de psalmodie du Saint Coran, et du meilleur article sur le thème : « Les valeurs religieuses et leur dimensions universelles », en plus d’un concours de poésie louangeant le Prophète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.