Des médias internationaux, notamment d’Amérique Latine fustigent le recours par l’Algérie aux « fake news » contre le Maroc

Plusieurs titres de la presse internationale, y compris la presse d’Amérique Latine ont souligné l’échec cuisant de l’Algérie dans « ses croisades continues contre le Maroc et contre sa souveraineté », malgré la mobilisation de son appareil diplomatique et de ses ressources économiques, voire le recours aux « fake news » pour détourner les regards sur le soutien croissant de l’Afrique aux positions légitimes du Royaume.

Ainsi, l’agence de presse argentine « Alternative Press Agency » titre sur « La sale campagne de désinformation, avec falsification de documents » mise en œuvre par l’Algérie sur les réseaux sociaux, qui « suscite inquiétude et rejet dans le monde ».

Le média argentin explique que l’Algérie a tenté de minimiser la portée des recommandations d’un séminaire international en Tanzanie, qui ont constitué « un sérieux revers pour la diplomatie algérienne », laquelle « s’étonne encore du rejet unanime de sa politique concernant le Sahara ».

Les « fake news » diffusées via l’agence de presse officielle algérienne APS ont obligé le président de la « Tanzania Peace Foundation », M. Sadiki Godigodi, à « dénoncer la manipulation de la résolution finale d’un séminaire organisé à Dar Salam et la falsification de sa signature et du logo de la Fondation » sur des documents apocryphes, diffusés sur les réseaux sociaux par le gouvernement algérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.