ADM : Nouveau programme d’extension autoroutier

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) projette la réalisation d’un nouveau programme national d’extension, comprenant principalement la connexion du nouveau port de Nador West Med et la réalisation de l’autoroute continentale pour pallier la congestion prévisible du couloir « Rabat – Casablanca », a indiqué le directeur général d’ADM, Anouar Benazzouz.

ADM poursuivra également les travaux d’entretien et de maintenance des 1.800 km, travaux de triplement, construction des échangeurs, a précisé M. Benazzouz dans une interview publiée dans le rapport annuel 2020 de l’entreprise.

Malgré le contexte de crise inédit, ADM a pu maintenir le cap et maîtriser ses équilibres pour assurer le service public aux usagers dans les standards de qualité requis, a souligné M. Benazzouz.

Durant la crise sanitaire, ADM a maintenu tous les grands chantiers programmés, ce qui a permis de soutenir son écosystème constitué majoritairement d’entreprises marocaines et de préserver ainsi des milliers de postes d’emploi, a-t-il ajouté.

« ADM a fait montre d’un grand exercice de résilience face aux répercussions de la crise de la Covid-19. Une crise vécue comme un examen de la solidité de ses fondamentaux et de sa capacité d’innovation afin de maintenir un service public de qualité en cette période ». En 2020, ADM a réalisé des résultats « tangibles et importants » à la fois dans la mission de construction et dans la mission du service à l’usager, a dit le responsable.

« Nous avons réalisé des projets d’envergure comme le triplement de l’autoroute Casablanca – Berrechid et le triplement de l’autoroute de contournement de Casablanca. Ces deux chantiers comptent parmi les plus grands et les plus complexes jamais réalisés sous circulation par ADM », a relevé M. Benazzouz.

La digitalisation sera inscrite tout au long du processus de développement de l’entreprise. « Nous avons un niveau d’intégration de la technologie dans nos savoir-faire et process qu’aucun développement ne serait envisageable sans cette dernière », a-t-il dit.

En franchissant la barre de 1 million d’utilisateurs du Pass Jawaz (soit 1,2 million d’utilisateurs à fin décembre), la digitalisation des moyens de paiement est devenue une réalité, a-t-il indiqué, notant que ADM compte aujourd’hui parmi les premières entreprises publiques les plus digitalisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.