Chrétiens, Juifs et Musulmans réunis à l’église Notre Dame de Casablanca

Une rencontre de fraternité a eu lieu, dimanche dans l’église Notre Dame de Casablanca, entre chrétiens, juifs et musulmans, à l’occasion des festivités du nouvel an.

Il s’agit d’une grande rencontre œcuménique et de fraternité, le but étant de délivrer un message de paix, de sagesse et d’espérance aux jeunes, à l’occasion du nouvel an, a déclaré à la MAP le Père Stanislas Roger.

Cette rencontre s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités et des autorités religieuses de différents pays, du Maroc, du Japon, des Etats-Unis et de Côte d’Ivoire, entre autres, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, Ahmed Ghayat, membre de l’association Marocains pluriels, a affirmé: « nous avons tenu à célébrer Noël avec nos amis chrétiens présents au Maroc, où vivent beaucoup d’étudiants et de migrants subsahariens qui sont loin de leur famille ».

« Notre idée était de faire préparer une dizaine de bûches de la fraternité, pour les partager ensemble. Nous avons invité nos compatriotes juifs, pères et sœurs pour être présents aussi avec nous », a-t-il ajouté.

A l’instar de cette cérémonie à Casablanca, d’autres se déroulent aussi notamment dans les villes d’Essaouira, Marrakech, Oujda et Agadir, a fait savoir M. Ghayat, appelant l’ensemble des Marocains là où ils vivent à faire pareil et à offrir à leurs voisins chrétiens ou compatriotes juifs un gâteau ou une bûche de la fraternité à cette occasion de Noël.

La rencontre dans l’église Notre Dame s’inscrit dans le cadre de la célébration par l’ensemble des chrétiens des festivités du nouvel an, qui ont lieu à travers le monde, a souligné de son côté Omar El Amrani Lamrini, de la Zaouia Harrakia Chadilia.

Au Maroc, « nous participons à toutes leurs activités religieuses, dans le cadre du vivre-ensemble de la quiétude, de la paix et de la cohabitation », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.