Les retenues de certains barrages dépassent 50%

Les pluies de la fin décembre ont permis de renflouer les retenues des barrages, particulièrement celles de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui ont atteint 52,38%, et de la région Casablanca-Settat avec 44,56% à la date du 31 décembre.

Selon le département de l’Eau, relevant du ministère de l’Équipement et de l’eau, les retenues des barrages de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, dont la capacité dépasse 1,721 milliard m3, se sont établies, à ce jour, à 902 millions m3, contre 804,3 millions m3 durant la même période de l’année précédente, sans compter les retenues du barrage Dar Khrofa, dont le remplissage a été lancé récemment.

Pour sa part, l’Agence du Bassin hydraulique de Bouregreg et de la Chaouia (ABHBC), précise que le taux de remplissage des barrages de la région Casablanca-Settat, qui s’élève à 44,56 %, est légèrement inférieur au taux enregistré durant la même période de l’année écoulée (51,31%), avec des retenues des barrages s’élevant à 568.258 m3. 

Les retenues des barrages, dont la capacité totale s’établit à 1.107.524 millions m3, ont atteint, jusqu’au 31 décembre, 493.523 millions m3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.