Le Maroc rejoint l’indice obligataire Bloomberg de la BAD

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé l’ajout du Maroc et de Maurice à ses indices Bloomberg African Bond (ABABI), ce qui marque, selon la Banque, une « progression constante des efforts de la Banque pour approfondir le marché obligataire en monnaie locale du continent ».

La BAD administre l’ABABI, une famille d’indices obligataires africains lancés en février 2015 et calculés par le fournisseur d’indices mondial indépendant, Bloomberg.

« Il s’agit d’une évolution positive car l’inclusion de Maurice et du Maroc, deux des émetteurs africains les mieux notés, améliorera la qualité globale du crédit de l’ABABI, qui capte désormais près de 90% de l’encours des obligations souveraines africaines en monnaie locale », a déclaré Stefan Nalletamby, directeur du Département du développement du secteur financier de la Banque.

Stefan Nalletamby a noté que dans l’environnement actuel, les indices ABABI sont un outil fiable pour les investisseurs internationaux pour mesurer et suivre les marchés obligataires souverains africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.