La dette extérieure publique à 373 MMDH au T1

L’encours de la dette extérieure publique s’est établi à 373,7 milliards de dirhams (MMDH) au terme du 1er trimestre de 2021, répartie sur le Trésor (200,9 MMDH) et les autres emprunteurs publics (172,8 MMDH), selon la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) relevant du ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.

Durant les trois premiers mois de 2021, les tirages sur emprunts extérieurs publics ont porté sur un volume global de 8,6 MMDH, dont 6,4 MMDH mobilisés par le Trésor (4 MMDH pour les appuis aux réformes, 2 MMDH au titre des mesures d’atténuation des impacts de la pandémie du nouveau coronavirus et 0,4 MMDH pour les projets du budget) et 2,2 MMDH au profit des projets des Établissements et Entreprises Publics (EEP) et Institutions d’Utilité Publique (IUP).

Par devise, la dette extérieure publique a été dominée par l’euro (59,6%), alors que le dollar américain a représenté 30,9% et le yen japonnais 2,8%, précise la DTFE, ajoutant que la part de la dette à taux d’intérêt fixe s’est élevée à 74,3% contre 25,7% à taux variable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.