Canaries: Évacuation de la population de la zone d’éruption du volcan

Les autorités de l’archipel des Canaries ont accéléré l’évacuation de la population (entre 5.000 et 10.000 personnes) après l’éruption, dimanche après-midi, du volcan Cumbre Vieja sur l’île de La Palma, pour la première fois depuis cinquante ans.

« Il est demandé à la population de faire preuve d’une extrême prudence et de rester à l’écart de la zone d’éruption pour éviter tout risque inutile », a indiqué sur son compte Twitter le gouvernement local de l’île.

De grandes colonnes de fumées, de cendres et des jets de lave s’échappaient de plusieurs points du volcan. Le maire d’une des communes touchées a évoqué, sur la télévision publique, « au moins une vingtaine de maisons totalement détruites ».

Le Premier ministre Pedro Sanchez, qui devait se rendre à New York pour l’assemblée générale des Nations unies, a décidé de se rendre immédiatement sur place.

« L’éruption a commencé dans la zone de Cabeza de Vaca, à El Paso » où les évacuations ont commencé dans les zones habitées les plus proches du volcan.

Le président de la région des Canaries, Angel Victor Torres, a souligné la « chance » que cette éruption ait eu lieu « dans une zone dépeuplée » de cette île comptant plus de 80.000 habitants, l’une des sept de cet archipel situé au large du nord-ouest de l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.