Rabat: Un policier en garde à vue pour séquestration d’une Subsaharienne

La police de Rabat a diligenté, lundi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, suite à une plainte pour enlèvement et séquestration déposée par une Subsaharienne contre un officier de paix relevant de la préfecture de police de la ville, qui a été placé en garde à vue.

Selon les informations préliminaires de l’enquête, la victime s’est plainte auprès d’une patrouille de sûreté en prétendant avoir été menottée et exposée à une tentative d’enlèvement et de séquestration par deux inconnus, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Ceci a nécessité l’ouverture d’une enquête judiciaire et le recueillement des déclarations de la victime et de nombre de témoins qui soupçonnaient l’implication de l’officier de paix interpellé, précise le communiqué.

L’officier de paix mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée par le service préfectoral de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider les circonstances de cette affaire et d’en déterminer les mobiles, conclut la DGSN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.