La production d’olives devrait augmenter de 21% cette année

La production d’olives devrait augmenter de 21% par rapport à la campagne agricole précédente et la production d’agrumes de 14%, a indiqué mardi devant la Chambre des Conseillers, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki.

Au cours de la campagne précédente, la valeur ajoutée agricole a enregistré entre 17 et 19% de croissance, et ce grâce aux bons résultats des différentes filières, notamment les céréales, les arbres fruitiers et la production animale, a ajouté Mohamed Sadiki en réponse à une question orale sur « la nouvelle campagne agricole ».

Ceci va contribuer à la relance de l’économie nationale et à l’amélioration de ses performances pour atteindre un taux de croissance de plus de 5,5%, particulièrement après l’impact de la pandémie de Covid-19, a expliqué le ministre.

La production céréalière totale a atteint 103,2 millions de quintaux, soit la deuxième meilleure production dans l’histoire de l’agriculture marocaine, alors que la production des fruits et légumes s’est élevée à des niveaux significatifs, a également indiqué Mohamed Sadiki.

Il a également relevé le bon état de santé du cheptel au niveau national, grâce au suivi sanitaire et aux différentes campagnes de vaccination menées par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et aux efforts des vétérinaires privés accrédités et des professionnels du secteur.

Et de conclure que l’agriculture marocaine fait face à de nouveaux défis, que le ministère œuvrera à relever à travers une mise en œuvre rigoureuse de la stratégie « Génération Green » qui allie développement humain et durabilité du développement agricole, en plus du renforcement de la souveraineté alimentaire du Royaume, conformément aux Hautes Orientations Royales et en harmonie avec les objectifs du Nouveau modèle de développement et aux engagements du programme gouvernemental 2021-2026, qui a conféré au secteur agricole une importance capitale faisant de l’émergence d’une classe moyenne agricole l’un de ses principaux engagements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.