PLF 2022: Après la Chambre des Représentants, le texte atterrit à la deuxième Chambre

Après l’adoption du projet de la loi des finances (PLF) 2022, samedi à une large majorité à la Chambre des Représentants, c’est au tour des parlementaires de la Chambre des Conseillers de plancher sur le projet cette semaine.

Comme à la première Chambre, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, devrait défendre le PLF 2022 qui s’articule autour de trois priorités: l’emploi, la santé et l’éducation, avec quelque 9 milliards de dirhams (MMDH) de crédits supplémentaires octroyés à ces secteurs.

Lors de la séance plénière à la Chambre des Représentants samedi, Nadia Fettah Alaoui avait indiqué que 5 MMDH supplémentaires seront dédiés à l’investissement dans les secteurs de la Santé et de l’Education.

En outre, 3,5 MMDH seront destinés au soutien à l’emploi des jeunes. Sont notamment concernés les jeunes ayant perdu leur emploi suite à la crise, en leur accordant 250.000 offres d’emploi durant deux années, dans le cadre du programme des grands et petits chantiers auquel 2,25 MMDH sont dédiés.

L’Exécutif ne craint pas de surprise non plus à la Chambre des Conseillers, puisque il dispose d’une majorité confortable, même si les syndicats et le patronat tenteront, chacun de son côté, d’introduire des amendements en leur faveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.