Incendie au siège d’Ennahdha à Tunis: 1 mort et 18 blessés

Une personne a trouvé la mort et 18 autres ont été blessées, jeudi, dans un incendie au siège du parti Ennahdha à Tunis, selon le ministère tunisien de l’Intérieur.

La personne décédée est un ancien agent d’accueil d’Ennahda né en 1970, a précisé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, selon lequel son corps a été trouvé « carbonisé ».

Une enquête judiciaire est en cours « pour déterminer les responsabilités et les raisons » de cet incendie, a souligné le ministère.

Pour sa part, le Mouvement islamiste Ennahdha a fait savoir, dans un communiqué publié sur sa page officielle, qu’un incendie s’est déclaré dans le siège du parti situé à Montplaisir au centre de Tunis, relevant que les causes de l’incendie sont encore inconnues.

« L’incendie qui s’est déclaré dans le rez-de-chaussée était à l’origine de la mort d’un sympathisant d’Ennahdha. D’autres sympathisants présents sur les lieux ont été également touchés par l’incendie », précise-t-on de même source.

Selon le député et membre d’Ennahdha, Mohamed Goumani, l’incendie a été intentionnellement provoqué par une personne. Mohamed Goumani a déclaré à une radio privée locale qu’un individu était décédé après s’être immolé par le feu à l’intérieur du bâtiment.

Le vice-président du mouvement, Ali Laaryadh qui s’est jeté du deuxième étage pour échapper aux flammes, ainsi que le président du Conseil consultatif de la Choura, Abdelkarim Harouni, ont été blessés et transférés à l’hôpital, ont ajouté les mêmes sources. M. Laaryadh, également ancien Premier ministre, souffre de plusieurs fractures, ont-ils ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.