Au moins 333 adolescents enlevés au Nigéria par Boko Haram

Au moins 333 adolescents sont toujours officiellement portés disparus depuis l’attaque de leur pensionnat situé à Kankara dans le nord-ouest du Nigéria, mais les habitants de Kankara affirment qu’ils seraient plus de 500, âgés entre 11 et 20 ans, entre les mains de leurs ravisseurs. Ces enfants ont été enlevés par le groupe terroriste Boko Haram

Mardi, le chef de Boko Haram Abubakar Shekau a revendiqué ce crime odieux qui a eu lieu à des centaines de kilomètres de la zone où opère le groupe jihadiste. Cette annonce, signe d’une expansion territoriale du groupe, a provoqué l’effroi au Nigeria.

Ce kidnapping de masse a ravivé le spectre de l’enlèvement de Chibok en 2014, lorsque 276 jeunes filles avaient été enlevées en pleine nuit dans leur internat par Boko Haram dans le nord-est.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.