Véhicules électriques: « iSmart », première borne de recharge intelligente 100% marocaine

« iSmart », la première borne de recharge intelligente pour véhicules électriques 100% marocaine présentée, lundi à Rabat, a été développée à la demande d’industriels de l’automobile par le Green Energy Park.

Cette borne de recharge est issue d’une plateforme de recherche mise en place conjointement par l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Énergies Nouvelles (IRESEN) et l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), avec le soutien du ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique et le ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement.

La borne intelligente « iSmart » est un produit hautement technologique destiné à répondre aux besoins des Marocains qui disposent de voitures électriques et qui ont constamment besoin de recharge, a expliqué à cette occasion, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Il s’agit de passer du prototype à de l’industrialisation, accompagner avec des subventions, quand c’est nécessaire, pour avoir les sous-traitants et que l’ensemble de l’écosystème soit complet et puisse avoir un taux d’intégration plus important, a expliqué M. Elalamy dans une déclaration à la presse.

De son côté, Badr Ikken, directeur général de l’IRESEN, a relevé, dans une déclaration à la presse, qu’il s’agit de la première borne de recharge de véhicules électriques développée, conçue et designée et fabriquée au Maroc, précisant que celle-ci sera industrialisée à partir de 2022 avec une production de 5000 bornes par an.

Avec des puissances allant de 7,5 kW/22 kW/ à 50 kW, la borne recharge rapidement une petite voiture en 30 minutes. « Sa conception est modulaire et peut être intégrée au niveau mural, fixée sur pieds ou intégrée aux candélabres », a précisé Badr Ikken.

Dans le cadre de l’écosystème vert, dans son volet mobilité durable, une ligne de production de cette nouvelle génération de bornes intelligentes sera installée à Benguerir en 2022, avec l’appui du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.