Littérature du voyage: Quatre chercheurs marocains lauréats du prix Ibn Battouta

La 19è édition du prix Ibn Battouta de la littérature du voyage a consacré quatre chercheurs marocains : Boussif Wasti, Rabii Aouadi, Mohamed El Massaoudi et Mohamed Abdelghani, dans une distinction dédiée à la littérature géographique.

Trois chercheurs ont remporté le prix dans la catégorie des études en littérature de voyage, a annoncé, lundi, le Centre arabe de littérature géographique « Irtyad El Afaq ».

Boussif Wasti a été primé pour son ouvrage sur les approches historiques épistémologique du voyage, Rabii Aouadi pour son livre sur l’image de l’Egypte dans les écrits des explorateurs et voyageurs marocains et Mohamed El Massaoudi pour son titre sur le voyage après le colonialisme.

Dans la catégorie du voyage traduit, le chercheur marocain Mohamed Abdelghani a été primé pour sa traduction de l’anglais à l’arabe de l’ouvrage retraçant le parcours de deux américains traversant l’Asie à l’aide d’un vélo en 1894.

Lancé en 2003 par le Centre arabe de littérature géographique « Irtyad El Afaq », le Prix Ibn Battouta est parrainé par le poète émirati Mohamed Ahmed Souidi, aux côtés d’autres projets culturels, en formats papier et électronique, sous l’égide de la « Maison Souidi pour la culture » à Abou Dhabi et sous la direction du Directeur général du centre, le poète syrien Nouri Al Jarrah.

Le jury de la 19è édition était composé du chercheur marocain Taïa El Haddaoui, du critique syrien Ladoune Chamaa, du poète palestinien Abdelrahman Bsissou, du chercheur syro-palestinien, Ahmed Barkaoui et de l’écrivain irakien Aouad Ali, outre l’écrivain syrien Moufid Najm.

Le Prix Ibn Battouta comprend cinq catégories: le voyage contemporain, les textes annotés, les études en littérature de voyage, la littérature du journal et le voyage traduit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.