Agroalimentaire et cosmétique: Partenariat GIZ- Cluster Menara pour une halle technologique à Marrakech

L’agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) et le Cluster Menara, spécialisé dans les industries agroalimentaire et cosmétique de luxe ont signé, mercredi à Marrakech, une convention de partenariat pour la création d’une halle technologique (centre d’innovation) dédiée à l’industrie agroalimentaire et cosmétique, implémentée au sein de la Cité de l’Innovation de l’Université Cadi Ayyad (UCA).

Signé par la cheffe business desk du projet programme « Partenariat pour l’emploi et Appui aux moyennes entreprises au Maroc » (PPE) de la GIZ, Mme Antje Uhlig et le président du Cluster Menara, Youssef Mouhyi, cet accord de partenariat vise à offrir une plateforme technologique qui permettra aux membres du cluster de venir tester leurs produits et continuer à se former afin d’être en mesure de créer de nouveaux produits de haut standard, leur permettant d’accéder aux nouveaux marchés en Europe et en Afrique.

« C’est un projet pilote lancé dans le cadre de l’initiative « Invest for Jobs » (L’Initiative spéciale Formation et emploi) de la GIZ, qui est dédié aux secteurs de l’agroalimentaire et du biocosmétique, dans le but de soutenir le Cluster Menara et d’établir deux laboratoires pour promouvoir et hisser la qualité des produits des entreprises selon des standards élevés », a souligné Mme Uhlig.

Cette halle technologique permettra par exemple d’entamer de nouveaux moyens d’emballage et d’effectuer des analyses bio au sein de ces deux laboratoires, a-t-elle expliqué, relevant que la GIZ aspire à ce que ce projet profite à un grand nombre d’entreprises à travers une expertise technique profonde, afin que ces PME soient capables de produire selon un haut standard pour être en mesure d’accéder aux nouveaux marchés en Europe et en Afrique.

De son côté, M. Mouhyi s’est réjoui de la signature de cette convention, « qui revêt un caractère stratégique pour les secteurs agroalimentaire et cosmétique », faisant savoir que ce partenariat constitue l’aboutissement de cinq ans de travail et de maturité de ce réseau professionnel, spécialisé dans les industries agroalimentaire et cosmétique de luxe, qui agrège plus de 70 entreprises, institutionnels, ONGs et centres de recherches et de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.