France- affaire des écoutes: condamnation de Nicolas Sarkozy à trois ans de prison, dont un ferme

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a été condamné lundi à trois ans de prison, dont un ferme, la chambre correctionnelle du tribunal de Paris l’ayant reconnu coupable de corruption et trafic d’influence dans l’affaire des écoutes.

Les faits remontent à 2014, lorsque l’ancien chef d’État français avait était suspecté d’avoir tenté d’obtenir d’un haut magistrat, Gilbert Azibert, des informations confidentielles le concernant, voire de faire annuler la saisie de ses agendas présidentiels après avoir obtenu un non-lieu dans l’affaire Bettencourt.

Le tribunal correctionnel de Paris a estimé qu’un « pacte de corruption » avait été conclu entre l’ex-président, son avocat Me Thierry Herzog et Gilbert Azibert. « Nicolas Sarkozy s’est servi de son statut d’ancien président de la République », selon le tribunal.

Nicolas Sarkozy devient le deuxième ancien président condamné sous la Ve République, après Jacques Chirac, en 2011, dans l’affaire des emplois fictifs dans la Mairie de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.