Automobile: Renault Tanger étoffe son offre avec deux nouveaux véhicules

Le Maroc est désormais en mesure de produire des véhicules de haute qualité, avec un taux d’intégration de 60%, a affirmé le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, lors du lancement, mardi, des deux nouveaux véhicules de la marque Renault, Nouvel Express et Nouvel Express Van, produits dans l’usine de Tanger.

Le secteur automobile a exporté 80 milliards de dirhams en 2019 et environ le même montant en 2020, malgré la pandémie, a précisé le ministre à l’issue du lancement officiel des deux nouveaux véhicules, notant que l’automobile est le premier secteur exportateur du Maroc.

« C’est également le premier secteur en termes de valeur ajoutée », a-t-il fait savoir, formulant le souhait que d’autres secteurs atteignent une valeur ajoutée élevée, puisque c’est l’objectif de l’industrialisation du Maroc, tel que tracé par SM le Roi Mohammed VI.

Malgré la transformation en profondeur de l’usine de Tanger, “Renault a dépassé aujourd’hui 9.100 collaborateurs”, a-t-il relevé, notant que Renault a pu développer le nombre de ses collaborateurs en montant fortement en gamme, ce qui correspond exactement à la stratégie mise en place par le Maroc.

Ces nouveaux véhicules ont été lancés en présence de l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, le directeur général du groupe Renault Maroc, Marc Nassif, le directeur général de l’usine Renault de Tanger, Mohamed Bachiri, et le directeur général de la marque Renault au Maroc, Mohamed Bennani.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.