African Lion 21 au Sahara: Pour EFE, c’est la confirmation de la reconnaissance de la souveraineté du Maroc par l’administration US

L’Agence espagnole EFE se fait l’écho d’un tweet du chef du gouvernement, Saad Edin El Otmani, dans lequel il affirme qu’une partie des vastes manœuvres militaires African Lion 21 entre le Maroc et les États-Unis, aura lieu « pour la première fois » au Sahara à partir du 7 juin.

Pour EFE, cette annonce est importante car c’est le premier geste de la nouvelle administration américaine qui confirme la déclaration de l’ancien président américain, Donald Trump, portant reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara, après des mois de silence sur la question.

Les manœuvres militaires African Lion sont parmi les plus importantes du continent africain. L’édition de 2021, qui se déroulera du 7 au 18 juin, sera marquée par
un déploiement massif de moyens et de ressources humaines et technologiques.

En plus du Maroc et des États-Unis, ces manœuvres conjointes engageront sept autres pays (Italie, Royaume-Uni, Pays-Bas, Canada, Brésil, Tunisie, Sénégal). En tout, 7.800 militaires, plus d’une centaine de véhicules blindés, 46 avions de soutien et 21 avions de combat participeront à ces exercices qui seront coordonnés par Africom.

Une vingtaine d’autres pays participeront en tant qu’observateurs, dont le Portugal, l’Egypte, la Libye, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Danemark, Malte, la Norvège, la Pologne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.