Chambre des Conseillers: Les parlementaires s’accrochent à leur retraite

La Chambre des conseillers a approuvé, mardi en deuxième lecture, la proposition de loi sur l’annulation et la liquidation du régime de retraite des membres de la deuxième Chambre du Parlement, que la Chambre des Représentants avait récemment rejetée.

La décision d’annuler et de liquider le régime de retraite des membres de la Chambre des conseillers a été prise à l’unanimité bien que le fonds gérant ces retraites n’ait enregistré aucun déficit, contrairement à celui du régime de retraite des députés, membre de la Chambre des représentants.

Ce texte controversé a fait couler beaucoup d’encre, puisqu’il doit permettre aux Conseillers de récupérer la valeur de leurs cotisations, au total quelque 130 MDH, dont plus de 30 MDH de part patronale de l’État.

Des partis politiques se sont opposés à la récupération par les Conseillers de la totalité des cotisations, et proposé que les cotisations de l’État soient plutôt transférées au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus.

Les membres de la Chambre des Conseillers défendent la récupération du total des 130 MDH, estimant que le mode adopté pour la liquidation de la retraite de la Chambre des Représentants ne devrait pas être appliqué à la Chambre des Conseillers, dont la caisse de retraite n’est pas en situation de déficit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.