Canada: Plus de 130 morts à cause de la canicule à Vancouver

Au moins 134 personnes ont péri ces derniers jours dans la région canadienne de Vancouver à cause de la vague de chaleur qui a culminé à 49,5°C mardi, ont annoncé les autorités canadiennes.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale) et la police de la ville de Vancouver ont indiqué qu’au moins 134 personnes étaient décédées subitement depuis vendredi dans la région de la métropole canadienne de la côte du Pacifique, aux prises avec une canicule historique, à l’instar de l’ouest des Etats-Unis.

« Vancouver n’a jamais connu une telle chaleur et, malheureusement, des dizaines de personnes en sont décédées », a précisé la police de Vancouver, dans un communiqué.

Selon le service météorologique canadien, pour un troisième jour consécutif, le village de Lytton, à quelque 260 km au nord-est de Vancouver, a établi un nouveau record de chaleur absolu pour le Canada, avec 49,5 degrés.

« A 16H20, la station de Lytton a enregistré 49,5 degrés, battant une nouvelle fois les records de températures quotidiens et historiques, pour la troisième journée consécutive », a tweeté Environment and Climate Change Canada (ECC).

« Les vagues de chaleur sont de plus en plus fréquentes et intenses car les concentrations de gaz à effet de serre entraînent une hausse des températures mondiales. Elles commencent plus tôt et se terminent plus tard et prélèvent un coût croissant sur la santé humaine et les systèmes de santé », a souligné mardi l’organisation météorologique mondiale, basée à Genève

L’ouest du Canada et le nord des États-Unis sont frappés par un dôme de chaleur, avec des températures dépassant parfois les 45 degrés, et battant des records historiques dans plusieurs villes, a indiqué mardi l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.