Algérie: 65 morts dans les feux de forêt, dont 28 militaires

En Algérie, les feux de forêt qui ravagent, depuis lundi, plusieurs régions de la Kabylie, ont fait 65 morts, selon un nouveau bilan publié mercredi par les autorités algériennes.

Le bilan des victimes des feux de forêt s’est alourdi pour atteindre les 65 morts au niveau national, 37 civils et 28 militaires, a précisé la cellule de crise installée à cet effet au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Ce bilan fait également état de 12 militaires blessés qui se trouvent dans un « état grave », alors que le dernier bilan arrêté mardi à 23h au niveau national, faisait état de 42 morts (17 civils et 25 militaires).

La population locale dénonce le manque de moyens logistiques adaptés pour lutter contre le feu, attisé par la canicule qui persiste depuis des jours dans le pays. Ces incendies ont aggravé la situation déjà critique de l’Algérie, qui est durement touchée par la pandémie de Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.