Installation du consul général du Burundi à Laâyoune

Benjamin Ndagijimana, le consul général du Burundi à Laâyoune, installé vendredi dans ses fonctions lors d’une cérémonie officielle, a qualifié cette célébration de jour « mémorable » dans l’histoire des relations de longue date entre les deux pays.

« La mise en place de ce consulat est le prolongement logique de cette dynamique vertueuse qui vise le renforcement de cette coopération gagnant-gagnant sur plusieurs plans entre nos deux pays », a ajouté le diplomate burundais.

Elle constitue aussi « l’expression du renforcement de notre coopération qui attache une grande importance au bon voisinage, au respect de la souveraineté nationale et à la non immixtion dans les affaires intérieures des Etats ».

Il a relevé que sa mission sera consacrée à la consolidation du partenariat burundo-marocain, à l’augmentation des liens inter-personnels entre les deux pays ainsi qu’à la promotion des intérêts économiques du Burundi « dans cette belle partie du Royaume ».

Le diplomate burundais a salué le développement « exceptionnel » que connait cette région « et qui renforce de plus en plus sa vocation de hub économique régional ».

De son côté, le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, s’est félicité de cet événement « de portée exceptionnelle » et qui « constitue le prolongement des liens d’amitié qui existent entre les deux pays » et de leur « partenariat fructueux ».

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur, directeur général de l’Agence marocaine de coopération internationale, Mohamed Methqal et de l’ambassadeur du Burundi à Rabat, Estor Bankumukunzi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.