Africa CDC: L’Institut Pasteur de Casablanca désigné parmi les centres d’excellence pour la vaccination anti Covid-19

Le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC), une institution technique spécialisée de l’Union africaine (UA), a désigné l’Institut Pasteur de Casablanca et le Centre biomédical du Rwanda de Kigali pour faire partie d’un Réseau de centres d’excellence (CoE) pour la vaccination contre la Covid-19.

« L’Institut Pasteur du Maroc et le Rwanda Biomedical Center ont tous deux démontré leur efficacité dans le déploiement de la vaccination Covid-19 dans leurs pays respectifs. Par exemple, le Maroc a vacciné plus de 80% de sa population cible. Le Rwanda a vacciné environ 25% de sa population éligible et vise à atteindre une couverture de 40% d’ici la fin de 2021 », indique Africa CDC dans un communiqué.

Rappelant que l’Afrique n’a vacciné qu’environ 5% de sa population au moment où l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fixé un objectif de couverture de 70% pour maîtriser la pandémie, Africa CDC souligne que son réseau de centres d’excellence pour la vaccination devrait fournir des services de renforcement des capacités aux professionnels de différents États membres à travers l’Afrique et partager les meilleures pratiques sur la gestion des centres de vaccination, la logistique de la distribution des vaccins ainsi que sur l’engagement communautaire et la communication des risques.

« Nous sommes très heureux que le Maroc fasse partie du réseau du CDC Afrique CoE pour la vaccination contre la Covid-19 et partage son expérience en offrant une assistance technique, si nécessaire, aux autres États membres de l’UA », a déclaré le professeur Maaroufi Abderrahmane, directeur de l’Institut Pasteur du Maroc, cité par le communiqué.

Dans le cadre de l’initiative  »Sauver des vies et des moyens de subsistance » lancée conjointement par Africa CDC et Mastercard Foundation, 20 représentants des États membres de l’Union africaine et d’autres organisations internationales se réuniront au Maroc fin novembre 2021 pour tirer parti des expériences du Royaume, note Africa CDC, faisant savoir qu’un exercice similaire, avec d’autres États membres de l’UA, sera également mené au Centre biomédical du Rwanda début décembre.

« Nous prévoyons d’atteindre 40 % des personnes ciblées d’ici décembre 2021 et sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec d’autres pays africains pour partager nos expériences et offrir une assistance technique à d’autres, si nécessaire, dans le cadre de l’initiative +Sauver des vies et des moyens de subsistance+ », a déclaré de son côté Daniel Ngamije, ministre de la Santé du Rwanda.

Par ailleurs, Africa CDC a exprimé sa gratitude à la Commission de l’Union africaine, au Maroc et au Rwanda pour avoir accepté de faire partie du réseau de développement CoE pour la vaccination contre la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.