Violence contre les femmes: Plus de 61.000 affaires enregistrées depuis le début de l’année

Les services relevant de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) chargés du traitement des affaires de violence contre les femmes ont enregistré, depuis le début de l’année, 61.388 dossiers portant sur toutes les formes de violence à l’encontre des femmes et des filles avec un total de 62.383 victimes dont 7 % des mineures, a indiqué, jeudi à Rabat, Mme Sara Bazazi, commissaire principal, chef du service des études à la Direction de la police judicaire.

Intervenant lors d’une journée d’étude sur  »Les défis et contraintes de prise en charge des femmes et des filles victimes des violences », organisée par la DGSN en partenariat avec le Bureau des Nations unies pour la femme (ONU Femmes) et le soutien de l’ambassade du Canada au Maroc, elle a mis en avant les efforts déployés par la DGSN dans le traitement des affaires de ce genre, avec un taux d’élucidation de 97 % et la présentation devant la justice de 19.664 prévenus.

La responsable a fait savoir que 8 % des femmes violentées sur ce total ont retiré leurs plaintes durant cette période, relevant qu’en comparaison avec la même période de l’année précédente et conformément à l’article 1 de la loi 103.13 relative à lutte contre la violence faites aux femmes, la violence physique se place en haut du tableau (41 %), suivent après la violence économique (27 %), la violence psychique (26 %), la violence sexuelle (4 %) et en dernier, la violence via les nouvelles technologies (2 %).

Cette journée d’étude a été marquée par la projection de plusieurs capsules vidéos montrant les efforts déployés par la DGSN pour la prise en charge des femmes victimes de violences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.