Concours des enseignants: 78% d’admis et rajeunissement des cadres des AREF

Le taux de réussite au concours des enseignants-cadres des Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF), ayant obtenu leur baccalauréat et/ou licence avec mention, s’élève à 78%, a indiqué, lundi, le ministre de l’Éducation, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa.

Quant au taux de réussite des candidats ayant obtenu leur baccalauréat avec mention, il est passé à 64% en 2021 au lieu de 43% en 2020, a précisé Chakib Benmoussa à la Chambre des représentants.

Le ministre a également mis en avant le passage de l’âge moyen des admis de 28,3 ans en 2020 à environ 25 ans au titre de la session 2021, ce qui permettra un rajeunissement progressif des cadres dans ce secteur.

Les admis au concours rejoindront les Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation (CRMEF) à partir du 10 janvier, afin de bénéficier d’une formation qualifiante leur permettant d’accomplir les différentes tâches liées à l’enseignement et au soutien éducatif, administratif et social, selon les spécialités, a précisé le ministre.

Ainsi, les enseignants des cycles primaire et secondaire suivront une formation s’étalant sur deux ans a-t-il ajouté, notant que les mesures adoptées pour ce concours s’inscrivent dans le cadre de l’amélioration de la qualité de la formation des professeurs, étant donné le rôle central qu’ils jouent et qui impacte significativement la qualité de l’apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.