Libye: Le ministre de l’Intérieur échappe à une tentative d’assassinat

Le ministre libyen de l’Intérieur, Fathi Bachagha, est sorti indemne dimanche d’une tentative d’assassinat près de Tripoli, selon le gouvernement d’union national (GNA), reconnu par l’ONU.

Le convoi de Fathi Bachagha a été la cible de balles tirées à partir d’une voiture blindée à Janzour, à une douzaine de kilomètres de Tripoli, a indiqué le GNA dans un communiqué.

« L’escorte de police, qui suivait le ministre a riposté. Deux des assaillants ont été arrêtés, le troisième tué », a ajouté le communiqué, précisant qu’un garde-corps du ministre a été également blessé dans cette attaque.

Plongée dans le chaos depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye fait face à une grave crise politico-militaire engendrée par un conflit civil entre le gouvernement du GNA et les forces du maréchal Khalifa Haftar, basées dans l’Est libyen.

Le 23 octobre, les deux camps rivaux avaient signé un accord de cessez-le-feu permanent avec « effet immédiat », après des discussions au Maroc, en Tunisie et en Suisse notamment, sous l’égide de l’ONU.

Le 5 février, outre le Premier ministre par intérim, un Conseil présidentiel transitoire de trois membres a été désigné par un forum politique libyen en Suisse, pour assurer la transition dans l’attente d’élections annoncées pour décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.