El Otmani rencontre les chefs de trois partis de l’opposition: Échéances électorales et crise du Covid-19 au centre de la réunion

Les préparatifs pour les prochaines échéances électorales et les conséquences de la crise de la Covid-19 ont été au centre d’une réunion, mercredi à Rabat, entre le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani et les chefs de trois partis de l’opposition représentés au Parlement.

Autour d’El Otmani étaient présents, les dirigeants du parti Authenticité et Modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, du parti de l’Istiqlal (PI), Nizar Baraka et du parti du Progrès et du Socialisme (PPS), Nabil Benabdallah.

Ce dernier a indiqué que cette réunion, tenue à la demande des trois formations, a abordé plusieurs questions liées à la situation engendrée par le nouveau coronavirus, ainsi que son impact socio-économique et sanitaire, outre les efforts du gouvernement pour faire face à ces répercussions.

La rencontre a été l’occasion pour ces partis de faire part de leurs points de vue sur la situation actuelle, a-t-il ajouté, précisant que les discussions ont également porté sur « les préparatifs des prochaines échéances électorales », notamment le mode de scrutin et les dates de la tenue des élections.

Le rôle des médias publics dans l’accompagnement de cette étape a été examiné lors de cette rencontre, a-t-il relevé, déplorant par la même l’absence de débat politique sur les programmes proposés par les partis.

Dans ce contexte, M. Ouahbi a indiqué que plusieurs sujets ont été débattus lors de la réunion avec le Chef du gouvernement, notamment les programmes et propositions des différentes formations politiques.

Il a été question aussi de mettre en avant le rôle des médias publics dans le débat et d’aborder le mode et les dates des prochaines échéances, a-t-il souligné.

Les trois formations ont évoqué aussi le retard pris dans le financement des partis politiques à quelques mois seulement des prochaines élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.