Agence Bayt Mal Al Qods: Des bourses pour les étudiants maqdessis

L’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif a annoncé, jeudi à Rabat, l’octroi de plusieurs bourses de recherche et d’études au profit d’étudiants maqdessis, qui s’inscrit dans le cadre des compétences accordées à l’Agence pour la réalisation de projets sociaux dans la ville sainte et de programmes de développement humain à travers le lancement d’initiatives concrètes à fort impact sur les populations, notamment dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Lors d’une cérémonie tenue en visioconférence avec l’Université Al Qods et l’Université Al Azhar de Gaza, l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour sélectionner les meilleurs projets de recherche sur des sujets tels l’histoire d’Al Qods, son patrimoine religieux et civilisationnel et les aspects reflétant l’attachement des Marocains à la ville sainte, et ce dans le cadre de la mise en œuvre d’un accord de coopération conclu entre l’Agence et l’Université Al Qods, le 23 février 2021.

Ces bourses seront également accordées aux recherches sociales de terrain à Al Qods, aux études en sciences humaines et aux recherches en sciences juridiques, outre des bourses spécifiques dédiées au renouveau et à l’innovation.

Au cours de cette cérémonie, dix nouvelles bourses ont été annoncées au profit d’étudiants d’Al Qods qui poursuivent leurs études universitaires dans des universités en Palestine et au-delà, ainsi que de bourses qui permettront de couvrir les frais de scolarité de 84 étudiants et étudiantes de la Faculté Hassan II des sciences agronomiques et environnementales, relevant de l’Université Al-Azhar à Gaza, rendues possibles grâce aux dons du peuple marocain, dans le cadre du soutien des institutions académiques marocaines à l’enseignement et à la recherche scientifique en Palestine.

« Nous sommes satisfaits, à l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, de ce que nous avons accompli conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods », et « nous sommes conscients que l’investissement dans la postérité constitue la clé de voûte pour construire l’avenir », a affirmé le directeur chargé de la gestion de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, Mohamed Salem Cherkaoui.

À cet égard, il a indiqué que le nombre des bourses d’excellence sera doublé cette année pour encourager les meilleurs lycéens maqdessis, inscrits dans les différentes disciplines des établissements d’Al Qods affiliés à la Direction de l’éducation et de l’enseignement, et dans les facultés de médecine et de pharmacie relevant de Université d’Al Qods, passant ainsi à 40 bourses en 2021.

Il a, en outre, formulé l’espoir de pouvoir surmonter le problème de financement limité si les pays arabes et islamiques font bloc autour de cette institution, « qui constitue l’outil idéal pour coordonner le soutien arabe et islamique destiné à Al Qods », notant que le Maroc assure « le gros du financement de l’Agence avec plus de 86% » des contributions ».

Par ailleurs, M. Cherkaoui a annoncé le lancement, début 2022, du « système Bayt Mal Al-Qods de la Formation », précisant qu’il s’agit d’une série de programmes d’enseignement que l’Agence mettra en ligne sur une plateforme digitale à titre gratuit ou en contrepartie de frais symboliques.

De son côté, l’ambassadeur de Palestine au Maroc, Jamal Choubki, a adressé ses vifs remerciements au Maroc, Roi, gouvernement et peuple, pour les aides que l’Agence Bayt Mal Al-Qods débloque au profit des Maqdessis dans les domaines de la santé, l’enseignement et le social, entre autres, soulignant que le Royaume a octroyé cette année 120 bourses à des étudiants palestiniens qui rejoindront les différentes universités et spécialités, portant à 400 le nombre des étudiants palestiniens au Maroc.

En marge de cette cérémonie, il a été procédé à la signature d’un avenant d’accord-cadre de coopération entre l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif et la Faculté Hassan II des sciences agronomiques et environnementales, relevant de l’Université Al-Azhar à Gaza et l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan-II de Rabat, et ce en vertu d’une convention conclue le 25 avril 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.