Entretiens entre Akhannouch et des représentants du FMI qui prévoit 6,3 % de croissance au Maroc

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est entretenu, jeudi par visioconférence, avec les représentants du Fonds Monétaire International (FMI), en présence du ministère de l’Économie et des Finances, représenté par la Direction du Trésor du Royaume.

Les représentants du FMI ont présenté les conclusions de la mission portant sur l’examen de l’évolution de la situation économique au Maroc, ainsi que les politiques économiques mises en œuvre dans le cadre du programme gouvernemental, confirmant les prévisions de croissance qui devraient s’établir à 6,3% cette année.

Aziz Akhannouch a rappelé que le Maroc vient de vivre un moment démocratique important marqué par une large participation aux élections nationales et locales, au cours desquelles les citoyens ont exprimé d’importantes attentes et une grande volonté de changement, indique un communiqué du Département du Chef du gouvernement.

“Sous le leadership de Sa Majesté le Roi que Dieu L’Assiste, l’Exécutif déploie une vision ambitieuse, répondant aux attentes exprimées par les Marocains”, a déclaré le Chef du gouvernement, cité par le communiqué. Pour les cinq prochaines années, le gouvernement se fixe comme principales priorités la réforme de la santé et de la protection sociale, de l’éducation, de la promotion de l’emploi et de l’administration.

La stimulation de l’investissement privé, l’incitation à l’entrepreneuriat, la restructuration des établissements publics sont autant de chantiers ouverts par le gouvernement pour engager la relance économique au lendemain de la crise sanitaire. Ces engagements auront sans doute des effets vertueux sur la croissance, les équilibres macro-économiques et en l’occurrence la soutenabilité de la dette publique, a expliqué le Chef de l’Exécutif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.