Fès: Trois fonctionnaires de police devant la justice pour corruption

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a déféré, mercredi, devant le parquet à Fès, trois fonctionnaires de police exerçant au service de gestion du parc automobile de la préfecture de police de la ville, dont deux officiers de la paix et un brigadier de police, radié récemment des cycles de la police, pour leur implication présumée dans des actes de corruption et de dilapidation de deniers publics, à travers la fraude aux notes des frais d’entretien des véhicules de la sûreté nationale et des bons de carburant.

Les fonctionnaires mis en cause ont été soumis aux procédures de l’enquête judiciaire après l’interpellation d’un propriétaire d’un garage de mécanique à Fès, soupçonné de fraude dans l’entretien régulier des véhicules de la sûreté nationale et de rechange des pièces auto, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les investigations menées ont révélé la complicité de fonctionnaires de police avec le propriétaire du garage en contrepartie de privilèges et de sommes d’argent comme pots de vin, ajoute la DGSN, précisant que l’un des suspects est impliqué dans la dilapidation des bons de carburant réservés aux véhicules de police.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre du souci des services de la sûreté nationale de veiller au strict respect des règles de bonne gouvernance dans la gestion financière et administrative, de la consécration des valeurs de moralisation et de la corrélation entre responsabilité et reddition des comptes au sein du service policier, outre la lutte contre toutes les formes de corruption financière, a conclu la DGSN dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.