Accord tripartite Maroc-USA-Israël: Commémoration d’un passé, d’un présent et d’un avenir communs

La commémoration du premier anniversaire de l’Accord tripartite Maroc-USA-Israël n’est pas une célébration d’un simple événement diplomatique, mais celle d’un passé, d’un présent et d’un avenir communs, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Ce premier anniversaire est un renouvellement d’une promesse à trois niveaux, à savoir celle d’un engagement authentique envers les Personnes, d’une construction concrète d’un Partenariat et d’un engagement actif pour la Paix, a souligné M. Bourita lors d’une visioconférence tenue à cette occasion, avec la participation du ministre des Affaires étrangères israélien, Yaïr Lapid, du Secrétaire d’État américain Antony Blinken et du Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis au Maroc, David Greene.

La signature, l’année dernière, de la Déclaration conjointe trilatérale devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été un élément déclencheur du rapprochement des nations, a-t-il soutenu, mettant en évidence le caractère déclencheur de l’Accord qui a permis le renforcement des liens séculaires entre les peuples.

Insistant sur la composante juive de l’identité marocaine, M. Bourita a indiqué que la réussite de cet Accord passe par le renouement d’un million d’Israéliens d’origine marocaine avec leur héritage culturel, ainsi que leur visite à la terre de leurs ancêtres où ils ont vécu dans la paix et l’harmonie, sous la protection de la Monarchie marocaine.

Le ministre, qui a appelé à élargir le cercle de ce partenariat, a illustré l’aspect de la notion de paix qui marque la Déclaration Trilatérale. « En affirmant la reconnaissance pleine et entière de la souveraineté du Maroc sur son Sahara, et en rétablissant la relation avec l’État d’Israël, la Déclaration trilatérale conjointe a porté un très haut message de paix », a-t-il dit.

Pour le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, l’accord tripartite est une « réussite diplomatique » qui amorce une nouvelle ère de paix, de stabilité, d’opportunités et de compréhension. Antony Blinken a, dans ce cadre, rappelé qu’au lendemain de la signature de leur déclaration commune, le Maroc et Israël ont ouvert leurs espaces aériens « pour la première fois depuis des décennies », à raison de dix vols directs par semaine.

Le Royaume et Israël ont conclu des accords qui facilitent les exercices militaires conjoints et intensifient les relations économiques, a rappelé le Secrétaire d’Etat américain, notant qu’un nouveau Conseil d’affaires Maroc-Israël a aidé à créer plus de 30 partenariats dans les secteurs de la technologie, de l’agriculture, de l’eau, du textile, de la santé et des énergies renouvelables.

« Ces mesures ne sont pas seulement positives pour Israël et le Maroc, elles le sont aussi pour la région dans son ensemble », a estimé le chef de la diplomatie américaine, assurant que les Etats-Unis veulent « élargir davantage le cercle de la diplomatie pacifique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.