Covid-19: Un responsable de la sûreté suspendu pour fraude à la vaccination

Le Directeur général de la sûreté nationale a ordonné la suspension provisoire de travail à l’encontre d’un commandant de la paix qui occupe le poste de chef du corps urbain du district provincial de sûreté de la ville de Berrechid, après que celui-ci ait bénéficié du vaccin anti-covid-19 alors qu’il ne remplit pas la condition de l’âge établie par les autorités compétentes.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique qu’une enquête minutieuse a été ouverte pour déterminer les tenants et aboutissants de la réception par ce responsable sécuritaire de la première dose du vaccin bien qu’il ne remplit pas la condition relative à l’âge.

La personne concernée n’a pas atteint l’âge de 45 ans requis par les autorités publiques, explique la DGSN, précisant que l’enquête vise également à identifier les manquements éventuels qui auraient facilité ce dépassement professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.