Gouvernement: Les contours de la majorité se dégageront la semaine prochaine

La semaine prochaine devrait voir se dégager les contours de la majorité gouvernementale après le premier round des consultations engagées par le Chef du gouvernement désigné, Aziz Akhannouch pour la formation du gouvernement.

Devant la presse, M. Akhannouch a indiqué que lors des consultations pour former le nouveau gouvernement, dont le premier round s’est terminé mercredi, “nous avons tenu des rencontres avec un ensemble de chefs de partis politiques durant lesquelles chaque parti a présenté sa vision et son appréciation de cette étape”.

Ainsi, le Chef du gouvernement désigné a souligné que “le Parti de la justice et du développement (PJD) s’est excusé, tout comme la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib, qui m’a informé qu’elle se rangera dans les rangs de l’opposition”.

Plus tôt dans la journée, M. Akhannouch a poursuivi ses consultations pour former le nouveau gouvernement en rencontrant le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Nabil Benabdallah, le secrétaire général du Mouvement Démocratique et Social (MDS), Abdessamad Archane, le secrétaire général du Front des Forces Démocratiques (FFD), Mustapha Benali et le coordinateur de l’Alliance de la fédération de gauche, M. Abdeslam Laâziz.

Parmi les leaders politiques qui ont exprimé le souhait de leur parti de faire partie du prochain cabinet, figure le Secrétaire général de l’Union constitutionnelle (UC), Mohamed Sajid, alors que son homologue à la tête du PAM (Parti Authenticité et Modernité), Abdellatif Ouahbi a déclaré avoir reçu des ”signaux encourageants” de la part du Chef de gouvernement désigné.

En revanche, d’autres dirigeants de partis ont dit vouloir attendre la décision de leurs organes décisionnels avant de se prononcer sur la question. C’est le cas du parti de l’Istiqlal (PI) dont le Secrétaire général, Nizar Baraka a affirmé à l’issue de son entrevue avec M. Akhannouch que l’offre politique qui lui a été présentée sera discutée au niveau du conseil national du parti.

C’est le cas aussi de l’USFP (Union Socialiste des Forces Populaires) qui réunira son conseil national, même si son Premier Secrétaire, Driss Lachgar a confié publiquement que son parti est toujours prêt à apporter sa contribution pour le succès du nouveau projet de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.