Lycée Descartes: Un individu souffrant de troubles mentaux à l’origine de la fausse alerte à la bombe

La police de Rabat a identifié l’individu à l’origine de la fausse alerte à la bombe, qui avait déposé lundi à proximité du lycée Descartes, un sac kraft contenant deux bouteilles de boissons alcoolisées vides enveloppées par un ruban.

Les recherches et investigations menées lundi par le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat ont permis l’identification de cet individu, âgé de 41 ans, qui habite Témara et qui suit un traitement dans une clinique de maladies mentales et psychiatriques, indique mardi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Dans un communiqué, la DGSN explique que l’individu n’a pas été en mesure de déterminer les motifs et les mobiles de son acte, en raison de l’incohérence résultant de son état de santé anormal.

L’intéressé a été transféré à l’hôpital psychiatrique Ar-Razi de Salé, sur instructions du parquet compétent, ajoute le communiqué, rappelant que les expertises techniques menées ont confirmé que le sac kraft saisi ne présentait aucune menace ni aucun danger pour la sécurité des individus et pour la sûreté des biens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.