Le gouvernement examine les grandes lignes du PLF 2022

Le Conseil de gouvernement, réuni lundi sous la présidence du Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch, a examiné les grandes lignes du projet de Loi de finances (PLF) pour l’année 2022 qui table sur un taux de croissance de 3,2% et un déficit budgétaire de 5,9% du PIB.

Le PLF pour l’année à venir traduit l’orientation du gouvernement à consacrer l’effort social du Royaume, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, M. Mustapha Baitas, dans une déclaration à la presse à l’issue de ce conseil.

Après l’étape du gouvernement, la ministre de l’économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, présentera le PLF 2022 devant le Parlement, dont les deux Chambres devraient ensuite l’adopter au cours des prochaines semaines.

Les orientations générales du PLF reposent sur la consolidation des bases de la relance de l’économie nationale et le renforcement des mécanismes d’inclusion et l’avancement dans la généralisation de la protection sociale.

Ce projet est aussi adossé au renforcement du capital humain, en prenant les mesures nécessaires visant à permettre à l’école publique de retrouver son double rôle de transfert du savoir et de promotion sociales, en plus de la réforme du secteur public et le renforcement des mécanismes de gouvernance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.