Nizar Baraka examine avec des responsables de la BAD les nouveaux projets pour 2022-2024

Le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka, a eu vendredi à Rabat des entretiens avec le directeur général régional de la Banque africaine de développement (BAD) pour l’Afrique du Nord, Mohamed El Azizi, qui ont porté notamment sur l’identification de nouveaux projets pour la période de 2022 à 2024, et le suivi des projets en cours.

Mr El Azizi était accompagné de MM. Achraf Tarsim, responsable pays du Bureau national du Maroc, et Mohamed El Ouahabi, expert secteur eau au bureau Maroc de la BAD.

« Cette rencontre est programmée dans le cadre de la mission officielle du haut responsable de la BAD, du 1er au 6 novembre au Maroc, dont l’objet principal est le dialogue avec le nouveau gouvernement afin de lui réaffirmer l’engagement de la Banque pour accompagner le Maroc dans la mise en œuvre de son programme », indique un communiqué du ministère.

A cette occasion, M. Baraka a salué le bilan riche de la coopération entre le Royaume et la BAD ainsi que ses efforts d’accompagnement continu et depuis longtemps, dans la réalisation de plusieurs projets structurants et prioritaires.

Il a évoqué la nouvelle dynamique enclenchée par le gouvernement actuel, qui repose sur le projet du Nouveau modèle de développement, dont les principaux objectifs consistent en un développement durable visant l’amélioration du niveau de vie des citoyens et touchant à l’éducation, au genre, à la santé publique et à l’amélioration des services publics.

Le ministre a, dans ce cadre, souligné l’importance réservée par le gouvernement à l’impulsion des infrastructures durables, au renforcement de la sécurité en eau, ainsi qu’à la réduction des inégalités et disparités régionales.

Les responsables du groupe de la BAD ont, de leur côté, montré leur intérêt aux projets du ministère portant sur la gestion de l’eau ainsi qu’à ceux en relation avec la réalisation des infrastructures de l’eau et du transport. Ils ont réitéré leur entière disposition à œuvrer pour l’accompagnement du gouvernement actuel à la réalisation de ses projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.