Covid-19 : La dose de rappel réduite à 4 mois

La dose de rappel contre le Covid-19 a été réduite à quatre mois de la période la séparant du dernier vaccin, selon le ministère de la Santé et de la Protection sociale, qui a établi un nouveau calendrier de vaccination.

Ainsi, seront concernées par la dose de rappel les personnes ayant reçu la deuxième dose et celles ayant reçu une première dose du vaccin Johnson depuis quatre mois, précise le ministère dans un communiqué.

Les personnes concernées par la dose de rappel, accessible dans l’ensemble des centres de vaccination sans restriction de lieu de résidence, recevront un SMS du 1717, explique le communiqué.

Cette décision est prise sur recommandation du Comité scientifique national de vaccination anti covid-19, dans le cadre des efforts de lutte contre le variant Omicron à travers l’accélération du processus de vaccination à la dose de rappel, souligne le ministère.

Attirant à nouveau l’attention sur le risque très probable de rechute épidémiologique, vu la multiplication des clusters familiaux en particulier, le ministère insiste auprès des citoyens pour qu’ils reçoivent leurs vaccins, tout en respectant les mesures préventives individuelles et collectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.